Contrat de mission conclu à terme précis et décès du salarié remplacé

Cass. soc., 12 janvier 2022, n°20-17.404 

Le contrat de mission conclu pour assurer le remplacement d’un salarié absent s’achève lorsque la personne remplacée reprend son poste lorsqu’il a un terme imprécis, ou à la date de fin du contrat indiqué lorsqu’il a un terme précis.

Qu’en est-il dans ce cas lorsque survient le décès du salarié remplacé au cours du contrat de mission conclu à terme précis ?  

Par un arrêt du 12 janvier 2022, les juges suprêmes statuent : malgré le décès du salarié remplacé, le contrat de mission doit se poursuivre jusqu’à son terme.

Au cas d’espèce, un salarié avait conclu plusieurs contrats de missions entre le 21 mars 2012 et le 1er juillet 2014, afin de remplacer un salarié absent.

Au cours de l’exécution du dernier contrat de mission, le salarié remplacé est décédé. Néanmoins, la relation de travail s’est poursuivie entre le salarié remplaçant et la société jusqu’au terme fixé par le contrat, soit jusqu’au 1er juillet 2014.

Arguant que le contrat avait cessé de produire ses effets à compter du décès du salarié remplacé, le salarié remplaçant a saisi le Conseil de prud’hommes d’une demande de requalification de son contrat de mission en contrat à durée indéterminée.

La Cour d’appel lui ayant donné tort, le salarié s’est pourvu en cassation.

La chambre sociale de la Cour de cassation valide la décision de la Cour d’appel qui a constaté que le contrat de mission comportait un terme précis et a ainsi jugé à bon droit que le contrat devait être poursuivi jusqu’à ce terme malgré le décès du salarié remplacé.

La solution est parfaitement logique compte tenu de la nature du contrat de mission à terme précis. L’absence temporaire du salarié remplacé devenue une absence définitive n’impacte pas le terme du contrat fixé à l’avance. Ainsi, il a pu également être jugé que la démission du salarié remplacé ne peut valablement constituer le terme du contrat de remplacement (CA Nîmes, 24 avril 1986, n°84-2392), position depuis longtemps confirmée par l’administration (Circ. DRT 18 du 30-10-1990).

Il en est autrement pour les contrats de mission conclus avec un terme imprécis. Dans ces hypothèses, le contrat de mission prend fin en principe avec la reprise de son poste par le salarié remplacé mais dès lors que cette absence temporaire se transforme en absence définitive, celle-ci justifie la fin du contrat. C’est le cas notamment lorsque le salarié remplacé est licencié (Cass. soc., 9 mars 2005, n°02-44.927) ou part à la retraite (Cass. soc., 17 décembre 1997, n°95.42.913).

Ces actualités pourraient également vous intéresser
L’Actu by NMCG – Janvier 2023
L'actu by NMCG
L'Actu by NMCG - Janvier 2023
NMCG Avocats : Chloé Perez promue Of Counsel au sein de l’équipe Droit social
Communiqué de presse
NMCG Avocats : Chloé Perez promue Of Counsel au sein de l’équipe Droit social
Précisions sur la prime de partage de la valeur apportées par le BOSS
Article
Précisions sur la prime de partage de la valeur apportées par le BOSS
Le seul fait pour un salarié de partir avec le fichier clients de son ancien employeur dans le cadre de la création d’une entreprise concurrente constitue un acte de concurrence déloyale
Article
Le seul fait pour un salarié de partir avec le fichier  clients de son ancien employeur dans le cadre  de la création d’une entreprise concurrente  constitue un acte de concurrence déloyale
Désignation d’un délégué syndical : il revient au syndicat de démontrer le caractère « distinct » de l’établissement dans lequel le représentant exerce ses missions
Article
Désignation d’un délégué syndical : il revient au syndicat de démontrer le caractère « distinct » de l’établissement dans lequel le représentant exerce ses missions
« Il n’est pas nécessaire d’aller vite, le tout est de ne pas s’arrêter »
Article
« Il n'est pas nécessaire d'aller vite, le tout est de  ne pas s'arrêter »
Focus sur le CDD – Partie 2
Vidéo
Focus sur le CDD - Partie 2
Focus sur le CDD – Partie 1
Vidéo
Durée: 3:00
Focus sur le CDD - Partie 1
Tous les jours fériés sont-ils chômés et payés ?
Vidéo
Durée: 4:12
Tous les jours fériés sont-ils chômés et payés ?
Dernières évolutions législatives dans le projet de loi « Marché du travail »
Article
Dernières évolutions législatives dans le projet de loi « Marché du travail »
Licenciement disciplinaire: un délai d’un mois strict pour notifier la rupture
Article
Licenciement disciplinaire: un délai d’un mois  strict pour notifier la rupture
Licenciement nul : en cas de pluralité des motifs, l’employeur peut limiter sa condamnation !
Article
Licenciement nul : en cas de pluralité des motifs, l’employeur peut limiter sa condamnation !
La procédure de signalement interne du lanceur d’alerte à mettre à jour dans les sociétés de 50 salariés et plus
Article
La procédure de signalement interne du lanceur  d'alerte à mettre à jour dans les sociétés de 50  salariés et plus
Un CSE, signataire d’un accord collectif, n’est pas recevable à invoquer, par voie d’exception, l’illégalité d’une clause de cet accord
Article
Un CSE, signataire d’un accord collectif, n’est pas recevable à invoquer, par voie d’exception, l’illégalité d’une clause de cet accord
Nullité encourue pour la rupture conventionnelle antidatée
Article
Nullité encourue pour la rupture conventionnelle antidatée
Projet de loi sur le marché du travail : vers un nouveau mode de rupture ?
Article
Projet de loi sur le marché du travail : vers un  nouveau mode de rupture ?
Les Distinctions