Un accord d’entreprise peut limiter le recours à un expert-comptable par un cse d’établissement

Cass. soc., 9 mars 2022, n° 20-19.974

Au regard de l’article L.2312-19 du Code du travail, un accord d’entreprise, conclut de façon majoritaire, ou un accord entre l’employeur et le CSE (en l’absence de délégué syndical), adopté à la majorité des élus titulaires du comité, peut définir le contenu, la périodicité et les modalités des consultations récurrentes du CSE ainsi que la liste et le contenu des informations nécessaires à ces consultations.

La Cour de cassation s’est prononcée le 9 mars 2022 sur l’étendue des prérogatives accordées au CSE central par un accord d’entreprise.

En effet, pour rappel, l’article L.2316-1 du Code du travail, dispose que le CSE central exerce les attributions qui concernent la marche générale de l’entreprise et qui excèdent les limites des pouvoirs des chefs d’établissement. Parallèlement, le CSE d’établissement a les mêmes attributions que le CSE d’entreprise, dans la limite des pouvoirs confiés aux chefs de ces établissements (article L.2316-20 du Code du travail).

En l’espèce, par une délibération en 2020, le CSE d’établissement d’une société avait décidé de faire appel à un expert-comptable dans le cadre de la consultation sur la politique sociale de l’entreprise. L’employeur a contesté ce recours en invoquant notamment l’accord d’entreprise sur le fonctionnement des CSE et l’articulation des consultations. Cet accord réservait exclusivement au CSE central la possibilité de désigner un expert-comptable en vue d’une consultation récurrente.

Il convient alors de déterminer si dans le cadre d’une consultation récurrente le CSE d’établissement pouvait recourir à un expert-comptable alors même que l’accord collectif réservait exclusivement ce droit au CSE central.

L’employeur a donc saisi le Tribunal judiciaire en vue d’annuler la délibération en question. Celui-ci a rejeté sa demande estimant que la compétence exclusive du CSE central concernait uniquement les consultations décidées au niveau de l’entreprise. Le CSE d’établissement disposant des mêmes attributions que le CSE central dans la limite des pouvoirs du chef d’établissement, celui-ci était en droit de recourir à un expert-comptable. L’employeur a donc formé un pourvoi en cassation.

La Cour de cassation vient censurer ce raisonnement, elle estime qu’un CSE d’établissement ne peut pas recourir à un expert-comptable en vue d’une consultation récurrente lorsqu’un accord d’entreprise donne compétence exclusive au CSE central.

En effet, la haute juridiction a estimé que les consultations récurrentes relatives à la politique sociale de l’entreprise, sa situation économique et ses orientations stratégiques relèvent exclusivement de la compétence du CSE central, et que de ce fait, le CSE d’établissement ne pouvait pas se faire assister par l’expert. A noter que la solution aurait été différente si la consultation avait porté sur les mesures d’adaptation de la politique sociale de l’entreprise spécifique à l’établissement. En effet, à cet égard, la Cour de cassation a confirmé que le CSE d’établissement était en droit de se faire assister par un expert-comptable (Cass. soc., 16 févr. 2022, n° 20-20.373).

Ces actualités pourraient également vous intéresser
L’Actu by NMCG – Janvier 2023
L'actu by NMCG
L'Actu by NMCG - Janvier 2023
NMCG Avocats : Chloé Perez promue Of Counsel au sein de l’équipe Droit social
Communiqué de presse
NMCG Avocats : Chloé Perez promue Of Counsel au sein de l’équipe Droit social
Précisions sur la prime de partage de la valeur apportées par le BOSS
Article
Précisions sur la prime de partage de la valeur apportées par le BOSS
Le seul fait pour un salarié de partir avec le fichier clients de son ancien employeur dans le cadre de la création d’une entreprise concurrente constitue un acte de concurrence déloyale
Article
Le seul fait pour un salarié de partir avec le fichier  clients de son ancien employeur dans le cadre  de la création d’une entreprise concurrente  constitue un acte de concurrence déloyale
Désignation d’un délégué syndical : il revient au syndicat de démontrer le caractère « distinct » de l’établissement dans lequel le représentant exerce ses missions
Article
Désignation d’un délégué syndical : il revient au syndicat de démontrer le caractère « distinct » de l’établissement dans lequel le représentant exerce ses missions
« Il n’est pas nécessaire d’aller vite, le tout est de ne pas s’arrêter »
Article
« Il n'est pas nécessaire d'aller vite, le tout est de  ne pas s'arrêter »
Focus sur le CDD – Partie 2
Vidéo
Focus sur le CDD - Partie 2
Focus sur le CDD – Partie 1
Vidéo
Durée: 3:00
Focus sur le CDD - Partie 1
Tous les jours fériés sont-ils chômés et payés ?
Vidéo
Durée: 4:12
Tous les jours fériés sont-ils chômés et payés ?
Dernières évolutions législatives dans le projet de loi « Marché du travail »
Article
Dernières évolutions législatives dans le projet de loi « Marché du travail »
Licenciement disciplinaire: un délai d’un mois strict pour notifier la rupture
Article
Licenciement disciplinaire: un délai d’un mois  strict pour notifier la rupture
Licenciement nul : en cas de pluralité des motifs, l’employeur peut limiter sa condamnation !
Article
Licenciement nul : en cas de pluralité des motifs, l’employeur peut limiter sa condamnation !
La procédure de signalement interne du lanceur d’alerte à mettre à jour dans les sociétés de 50 salariés et plus
Article
La procédure de signalement interne du lanceur  d'alerte à mettre à jour dans les sociétés de 50  salariés et plus
Un CSE, signataire d’un accord collectif, n’est pas recevable à invoquer, par voie d’exception, l’illégalité d’une clause de cet accord
Article
Un CSE, signataire d’un accord collectif, n’est pas recevable à invoquer, par voie d’exception, l’illégalité d’une clause de cet accord
Nullité encourue pour la rupture conventionnelle antidatée
Article
Nullité encourue pour la rupture conventionnelle antidatée
Projet de loi sur le marché du travail : vers un nouveau mode de rupture ?
Article
Projet de loi sur le marché du travail : vers un  nouveau mode de rupture ?
Les Distinctions