Dans le cadre de la vente d’un fonds de commerce, le vendeur est tenu de délivrer la clientèle préalablement convenue

Écrit le
31 janvier 2024

Dans un arrêt du 13 décembre dernier, la Chambre commerciale de la Cour de cassation a jugé que la clientèle liée au fonds de commerce vendu n’est pas totalement transférée si certains des contrats en cours répertoriés dans l’annexe de l’acte de vente se sont avérés être résiliés.

(Cass. Civ. Chambre commerciale, 13 décembre 2023, 22-10.477)

 

Dans cette affaire, après l’achat d’une division d’entreprise, l’acquéreur a constaté que plusieurs contrats de service listés comme actifs dans l’annexe de l’acte de vente étaient en réalité résiliés.

Considérant que le vendeur n’a pas respecté son obligation de transférer la clientèle liée à l’entreprise, l’acquéreur a assigné le vendeur en paiement d’une somme correspondant au montant des contrats résiliés et sollicitait des dommages et intérêts.

La cour d’appel a rejeté cette demande, jugeant que le vendeur avait bien respecté son obligation en fournissant une liste des contrats cédés avec les coordonnées des clients.

Toutefois, la Cour de cassation a annulé cette décision en considérant que, la clientèle étant un élément clé du fonds de commerce, ne pas transférer tout ou partie de celle-ci lors de la vente représente une défaillance du vendeur dans son obligation de livraison.

La présence de contrats résiliés dans la liste jointe à l’acte de vente indique que le vendeur n’a pas transmis une partie de la clientèle, constituant ainsi un manquement à ses obligations.

En effet, pour mémoire, la vente du fonds de commerce implique la cession d’éléments incorporels et corporels.

  • Les éléments incorporels comprennent notamment :
  • La Clientèle
  • L’enseigne et nom commercial
  • Le droit au bail
  • Les contrats de travail, d’assurance et d’édition
  • Les droits de propriété
  • Les licences ou autorisations administratives

Aussi, la vente d’un fonds de commerce peut inclure le transfert des composants numériques du fonds, qui sont essentiels pour assurer la continuité des activités de l’entreprise.

Il peut s’agir, sans que cette liste ne soit exhaustive, du nom de domaine et des adresses mail professionnelles liées, du site internet, du contrat d’hébergement ou encore, des comptes sur les réseaux sociaux, etc.

  • Les éléments corporels, quant à eux, comprennent le mobilier, les équipements et les outils. En tout état de cause, il est recommandé de spécifier clairement les objets inclus dans la cession afin de prévenir d’éventuels conflits.

Attention : Le stock de produits n’est pas compris dans la valeur du fonds de commerce et doit être évalué indépendamment.

Dans sa décision en date du 23 décembre 2023, la Cour de cassation rappelle donc l’importance de la clientèle contenue dans le fonds de commerce, qui n’est pas sans rappeler la citation du professeur Georges Ripert « Le fonds n’est pas autre chose que le droit à une clientèle. S’il n’y avait pas de clientèle, il n’y aurait pas de fonds de commerce ».

En effet, déjà en 1937, la Cour de cassation affirmait que « La clientèle est l’essence du fonds« .

Cette place cruciale de la clientèle entraîne plusieurs conséquences :

  • D’une part, cela implique qu’une clientèle simplement espérée ou potentielle ne qualifie pas à elle seule l’existence d’un fonds de commerce. Pour qu’un fonds de commerce soit reconnu, il faut qu’une première transaction commerciale ait été réalisée avec cette clientèle. De même, si l’exploitation du fonds cesse, l’absence de clientèle entraîne sa disparition.
  • D’autre part, la vente d’un fonds de commerce est caractérisée par le transfert de sa clientèle. En pratique, cela signifie que la vente doit inclure des éléments du fonds capables d’attirer la clientèle, tels que l’enseigne, le nom commercial ou le droit au bail.
  • Enfin, on considère qu’un commerçant gère plusieurs fonds de commerce s’il interagit avec des clientèles distinctes dans différents emplacements.

 

***

 

En conséquence, la clientèle cédée dans le fonds de commerce doit répondre aux trois conditions cumulatives suivantes :

  • Elle doit être réelle et certaine :  ce qui signifie qu’elle ne peut être seulement potentielle, future, voire disparue du fait de la résiliation de contrats cédés.
  • Elle doit être personnelle : indiquant qu’elle a été attirée grâce aux efforts personnels du commerçant pour développer son fonds de commerce, notamment à travers la qualité des produits ou services offerts ou encore sa réputation.
Ces actualités pourraient également vous intéresser
L’Actu By NMCG – Janvier 2024
L'actu by NMCG
L'Actu By NMCG - Janvier 2024
Portrait d’avocat : Vaea Pery
Inside NMCG
Portrait d'avocat : Vaea Pery
Loi de finances pour 2024
Article
Loi de finances pour 2024
Réparation du dommage corporel et le préjudice moral en évolution constante
Article
Réparation du dommage corporel et le préjudice moral en évolution constante
Dans le cadre de la vente d’un fonds de commerce, le vendeur est tenu de délivrer la clientèle préalablement convenue
Article
Dans le cadre de la vente d'un fonds de commerce, le vendeur est tenu de délivrer la clientèle préalablement convenue
Fraude au président : Cas de responsabilité de la banque d’une société victime pour manquement à son devoir de vigilance
Article
Fraude au président : Cas de responsabilité de la banque d’une société victime pour manquement à son devoir de vigilance
Optimisez votre patrimoine : Découvrez le potentiel de l’apport-cession !
Article
Optimisez votre patrimoine : Découvrez le potentiel de l'apport-cession !
Les principales mesures sociales apportées par la loi de finances pour 2024 […]
Article
Les principales mesures sociales apportées par la loi de finances pour 2024 [...]
Au lendemain d’un transfert, le nouvel employeur ne saurait être tenu pour responsable […]
Article
Au lendemain d’un transfert, le nouvel employeur ne saurait être tenu pour responsable [...]
Consommation d’alcool et dépistage : pour la jurisprudence, les faits s’apprécient sous le prisme du bon sens
Article
Consommation d’alcool et dépistage :  pour la jurisprudence, les faits s’apprécient sous le prisme du bon sens
Un partout, preuve au centre
Article
Un partout, preuve au centre
Paru dans Le Figaro Partner : Congés payés et maladie, revirements et questionnements !
Article
Paru dans Le Figaro Partner : Congés payés et maladie, revirements et questionnements !
La carence de l’employeur dans l’organisation des congés payés […]
Article
La carence de l’employeur dans l’organisation des congés payés [...]
Création d’un Département en Droit Fiscal
Communiqué de presse
Création d'un Département en Droit Fiscal
Statistiques judiciaires NMCG – 2023
Inside NMCG
Statistiques judiciaires NMCG - 2023
Le médecin de ville, collaborateur du service de prévention et de santé au travail
Article
Le médecin de ville, collaborateur du service de prévention et de santé au travail
Les Distinctions